Académies toutes en marche contre la relaxe de H Joyeux poursuivi pour liberté d’expression

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mais-que-sont-ils-venus-faire-dans-205708

 

LA RELAXE  du PR Joyeux a mis en rage les académies dont l’académie vétérinaire et agricole … on découvre de nouvelles compétences sur l’intérêt ou non de l’OBLIGATION VACCINALE   et non des vaccinations en général et non sur l’intérêt de tel ou tel vaccin et sous quelle forme.

Dans la société décrite par ORWELL dans laquelle nous arrivons à grand pas, le ministère de la Vérité déjà en place traite d' »antivac  » toute personne qui ose discuter des bases scientifiques et de

 

 

la littérature publiée sur le sujet quoiqu’il en ait dit. Il est interdit de mettre en cause les affirmations (non démontrées) de la ministre et affidés qui seront -le pensent-ils – bien récompensés.

 

 » Sur le site gouvernemental « Vie publique » il est rappelé que « la liberté d’opinion a été affirmée solennellement dès la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. Elle signifie que toute personne est libre de penser comme elle l’entend, d’affirmer des opinions contraires à celle de la majorité, de les exprimerLa liberté d’expression : permet à chacun d’exprimer librement ses idées par tous les moyens qu’il juge appropriés. Elle implique donc la liberté de la presse, la liberté de la communication audiovisuelle et la liberté d’expression sur le réseau internet. Cependant, cette liberté implique également le respect d’autrui. Ainsi, les propos diffamatoires, racistes, incitant à la haine raciale ou au meurtre sont punis par la loi. »

 

Il est bien triste de voir se développer une telle rage contre un citoyen médecin qui alerte ses concitoyens de ses inquiétudes largement partagées par beaucoup d’entre eux et beaucoup à l’étranger ! Cet acharnement n’est pas susceptible de faire revenir la confiance entre les français et leurs dirigeants, et la matraque n’a jamais convaincu personne.

 

Même si le silence mortifère de la population actuellement pourrait faire croire à une indifférence contre les réformes menées à la baguette sans le temps de réfléchir des députés comme ils le déplorent eux- mêmes  ( réforme du bac, du lycée, de la licence entre autres)  il ne faut jamais se fier à l’eau qui dort… Informons, malgré le silence imposé ….

 

LA SUPPRESSION A COURT TERME DE LA SECURITE SOCIALE DE 1946  qui nous est enviée dans tous les pays et qui  devrait être remplacée RAPIDEMENT par la notion de PROTECTION SOCIALE  arrive à grands pas … Soyons vigilants et réveillons-nous ensemble sans soumission, ni défaitisme ! UNE NOUVELLE FOIS REPETONS QU IL N’Y A QUE LES BATAILLES NON MENEES QUI SONT PERDUES D’AVANCE….