Conflits d’intérêt, INSERM, ministère de la santé, obligation vaccinale, nouvelles drogues

Conflits d’intérêt, INSERM, ministère de la santé, obligation vaccinale, nouvelles drogues

 

conflitsd’intérêts et vaccins (1)   cliquer pour visionner le diaporama du DR G Delépine  présenté en novembre 2017

A l’heure où l’époux de la ministre de la santé est de fait renouvelé dans ses fonctions de président de l’INSERM, via l’astuce « intérim », il nous parait important d’informer le lecteur sur les graves dérives qui détériorent  la confiance que l’on peut avoir dans les polémiques supposées scientifiques sur des sujets aussi graves que la vaccination obligatoire ou la fiabilité des nouvelles drogues régulièrement présentées comme révolutionnaires par de « grands professeurs » dans les médias grand public, omettant le plus souvent de publier leurs rapports avec l’industrie (comme la loi l’impose pourtant).

 

 

 

réflexions de JP Auffret, ingénieur sur son mail du 15 06 2018 à l’occasion de sa revue de presse hebdomadaire

 » Le  » Lancet  » relance la polémique sur la présidence de l’INSERM « la réputation du milieu scientifique français a été endommagée par cet épisode, tant sur la scène nationale qu’internationale » et qu’il incombe au président français « de restaurer la confiance dans un système terni par cette opacité »

http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/06/14/01008-20180614ARTFIG00385-confusion-autour-de-la-nomination-du-pdg-de-l-inserm.php?redirect_premium [En 2014,] des voix s’étaient déjà élevées pour dénoncer un manque de transparence. La députée écologiste Isabelle Attard avait, notamment, relevé qu’Yves Lévy était conseiller spécial de la ministre de la Recherche, Geneviève Fioraso, et avait participé à l’élaboration de cette loi [Fioraso, relative à cette nomination]. Raison pour laquelle des élus s’étaient abstenus lors du vote à l’Assemblée nationale.

Comme Le Canard enchaîné ou Jean-Yves NAU

https://jeanyvesnau.com/2016/03/07/apres-linca-le-pr-agnes-buzyn-presidera-la-haute-autorite-de-sante-on-ne-saura-pas-pourquoi/

on repensera à la nomination du Pr BUZYN à la tête de la HAS.

Sauvera-t-on le soldat LÉVY maintenant qu’il y a 11 vaccinations obligatoires ? ou doit-il obtenir l’obligation anti-HPV pour garçons et filles à l’âge de 9 ans ? «