Sécurité vaccinale, un leurre ? Retrait du vaccin Sanofi-Pasteur contre la dengue aux Philippines en décembre 2017

Communiqué de Sanofi Pasteur décembre 2015 concernant Dengvaxia®, premier vaccin contre la dengue commercialisé au Brésil : « Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant (..) le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles…, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus. (…). »

Sécurité vaccinale, un leurre ? Retrait du vaccin Sanofi-Pasteur contre la dengue aux Philippines en décembre 2017

Les complications dramatiques observées après vaccination massive contre la dengue démentent la campagne médiatique et gouvernementale prônant l’obligation vaccinale, en assurant la population de leur innocuité, de la fiabilité des tests réalisés avant autorisation de mise sur le marché (AMM) , et de la sécurité supposée garantie par les agences lorsqu’elles délivrent l’AMM.

Lire l’intégralité de l’article sur le site d’Agoravox.